Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 
Autres activités
 


Conférenciers
YAMGNANE Kofi

YAMGNANE Kofi
Présentation

YAMGNANE Kofi            
Ingénieur diplômé de l’École des Mines de Nancy
Ancien Secrétaire d’État à l’Intégration
Candidat à l’élection présidentielle togolaise de 2010.
Député français en 1997
 
Né le 11 octobre 1945 à Bassar au Togo et naturalisé français en 1975, Kofi Yamgnane travaille d’abord comme ingénieur à la Direction départementale de l’équipement de Quimper. Outre sa formation scientifique, Kofi Yamgnane entame très vite une carrière politique.
 
Adhérent du parti socialiste en 1983, il devient conseiller municipal la même année, puis maire de Saint-Coulitz en 1989. Kofi Yamgnane éclaire ce premier mandat à la lumière de ce que l’Afrique lui a enseigné: la conciliation et le dialogue. Puis, tout s’accélère. De locale, son envergure politique devient nationale. Kofi Yamgnane est en effet nommé Secrétaire d’État à l’intégration auprès du Ministre des Affaires Sociales dans les Gouvernements d’Édith Cresson et de Pierre Bérégovoy, respectivement en 1991 et 1992. La même année il devient conseiller régional de Bretagne et deux ans plus tard, conseiller général du Finistère. Entré au conseil national du parti socialiste en 1993, il est élu député en 1997.
 
Homme d’éthique et de responsabilité, Kofi Yamgnane relate en outre ses engagements politiques dans trois ouvrages parus en 1993, 1996 et 2002, intitulés « Droits, devoirs et crocodile », « Combattre le Front National » et « Europe Afrique, nous grandirons ensemble »...
Commandeur de la Légion d’Honneur, élevé au rang de « Knight of British Empire » par la Reine Elisabeth II, Membre de la Commission de Brice Hortefeux sur la politique française d’immigration en 2008, Président de la Fondation pour l’Intégration Républicaine et Fondateur de « La Palabre », une association à vocation culturelle et humanitaire, Kofi Yamgnane a également une grande implication politique au Togo.
 
En 2005, après le décès de Gnassingbé Eyadema, il se porte candidat à l’élection présidentielle togolaise, mais la législation électorale le contraint à se retirer. Il soutient alors le candidat d’opposition et dénonce la fraude électorale qui entoure l’élection. Car Kofi Yamgnane désire ardemment remettre son pays d’origine sur la voie d’une véritable démocratie. Il considère que l’Afrique a besoin de réduire les effectifs de l’Armée qui, en l’absence d’État de droit, outrepasse parfois ses fonctions sécuritaires. Candidat aux élections togolaises de 2010, Kofi Yamgnane plaide pour une prééminence des urnes sur le clientélisme et cible six leviers d’action majeurs pour faire progresser le pays : l’alimentation, l’éducation, l’accès à la santé, l’emploi, la réconciliation nationale et le « bien-vivre ensemble ». Des idées qu’il développait déjà dans son livre paru en 2002 : Europe Afrique, nous grandirons ensemble. 
 
Sa candidature est invalidée par la Cour Constitutionnelle togolaise «pour cause d'identité non définie» 
 
 
Son dernier ouvrage : « Afrique introuvable démocratie », chez Dialogues
 
Nota: il existe par ailleurs
- une biographie détaillée de Kofi Yamgnane, par Hervé QUEMENER: «Kofi, histoire d’une intégration», aux Editions PAYOT(1991).
- un « portrait » de Kofi Yamgnane par Ariane Laroux : Portraits Parlés, entretien et portrait de Kofi Yamgnane, éditions de l'Age d'Homme (2006).

Ingénieur diplômé de l’École des Mines de Nancy

Conférences
26-11-2015 - Afrique, démocratie introuvable -Consulter

 
Siège : Maison des Associations, 53 Impasse de l’ODET, 29000 QUIMPER